Fermer

Couzon

La commune de Couzon accueille 276 habitants au dernier recensement. Sur les terres de celle-ci, le visiteur aura le plaisir de découvrir un patrimoine castral doté de deux édifices : le château des Bordes et le manoir de la Beaume ainsi qu’un domaine industriel du XIXème siècle : la Tuilerie de Bomplein.

Le château des Bordes dépend de la châtellenie de Bourbon. L’enceinte rectangulaire était originellement entourée de courtines et de douves. Les communs, terminés par deux tours rondes, ajoutés au XVIIIème siècle encadrent la cour d’honneur. La tour du sud-ouest abrite un colombier tandis que celle du sud est accueille une chapelle.

Le Manoir de la Beaume quant à lui était sans doute un relais de chasse appartenant au médecin de Louis XIV, en charge des eaux de Bourbon. En ce temps-là, Mme de Montespan y aurait séjourné ! De nos jours, il se compose de deux niveaux et d’un toit brisé en pavillon.

La Tuilerie de Bomplein, du XIXème siècle, a fonctionné jusque dans les années 1970, puis elle a été restaurée en 2007. Des panneaux muséographiques permettent de découvrir tout le processus de fabrication des tuiles et briques qui y étaient fabriquées. Propriété de Moulins Communauté qui en a hérité suite à la fusion avec le Pays de Lévis, deux granges attenantes vont être restaurées afin d’y organiser des ateliers de poterie et céramique ouverts à tous.

Enfin, le lavoir de Bomplein a été construit au 19ème siècle, il a été couvert par une toiture en 1936. A l’abandon, il a été restauré à l’identique en 2016 avec, entre autre,  l’appui de la Fondation du Patrimoine. Une borne pédagogique présentant 12 lavoirs restaurés dans l’Allier a été placée à proximité afin d’inciter les visiteurs à se rendre dans ces autres villages pour aller les admirer.

Le Donjon de Couzon, du XIVème et XVème siècle était probablement couronné de créneaux et de mâchicoulis à son origine. Aujourd’hui c’est un toit à croupes qui couronnent ses quatre niveaux. Il a  la particularité de posséder une tourelle polygonale percée de cantonnières.

La commune de Couzon dispose de l’Eglise Saint Georges. Le cœur de l’église est XIIIème siècle mais les peintures ont été refaites au XIXème siècle. Le clocher autrefois en bois a été détruit par la foudre et remplacer par un grand clocher en béton signé par le célèbre architecte Moreau, à la fin du XIXème siècle. Il en a réalisé deux autres dans l’Allier. A l’arrière de l’église, la municipalité a créé un verger conservatoire où sont plantés plus de 45 espèces d’arbres fruitiers en voie de disparition en Auvergne.