Fermer

On a testé pour vous

Un parcours de VTT très sympa !

Posté le 4 octobre 2016 par Laurent

0

Le dimanche matin est souvent synonyme pour moi de parcours de VTT entre amis.
Loin d’être de grands sportifs et parcours VTT près de Moulinsdes VTTistes aguerris, nous privilégions les sorties tranquilles sans trop de dénivelé – vous me direz que c’est assez facile à trouver autour de Moulins – et qui permettent à tous de suivre le rythme sans être en surchauffe.

Je vous invite donc à nous suivre pour une sortie de 2h30 environ (33 km) qui emprunte le sentier des Castors puis une grande partie de la Forêt de Moladier pour revenir à notre point de départ.

Notre point de départ  : Le parking à l’entrée de l’Aire de camping-car, en bordure de rivière Allier. Facile pour se garer si l’on est en voiture et très bien fléché.

A vélo, prêt ? Partons donc vers le sud à travers l’aire de camping-car pour rejoindre le petit sentier qui longe la levée et passe sous le pont de fer. Ça tape un peu au début, mais ça ne dure pas.

C’est parti pour environ 8 km d’une piste assez étroite et parfois sinueuse tantôt sur le marche-pied de la rivière tantôt plus près de son lit. Prenez le temps de vous arrêter sur les espaces d’observation installés par la Ligue de Protection des Oiseaux pour profiter de ce milieu unique. J’oubliais un détail, le sentier des Castors traverse la Réserve naturelle du Val d’Allier, célèbre pour ses castors certes mais surtout pour la faune ornithologique qu’elle héberge. On y recense plus d’espèces d’oiseaux nicheurs ou migrateurs qu’en Camargue !

A la sortie du sentier des Castors, il faut remonter vers le D2009 que l’on va devoir emprunter sur quelques centaines de mètres. Redoublez de prudence pour traverser car les voitures roulent très vite à cet endroit. Heureusement, en remontant de quelques mètres, un petit sentier permet de s’éloigner du bitume pour longer la route avant d’obliquer à gauche dans un vrai chemin.

Nous voilà partis pour un secteur très roulant, qui va monter sur des chemins de vigne jusqu’au stade de Chemilly. Ça monte régulièrement mais sans excès. Après le stade, une récompense avec une belle descente bien rapide sur route qui conduit après une légère remontée vers un nouveau secteur avec un chemin qui suit les ornières des tracteurs. Idéalement, il faut rester sur la bande du milieu. Ce n’est pas très long mais il faut faire attention où l’on met les pneus !

A peine le temps de s’habituer qu’arrive un joli sous bois et la jonction avec le GR 300, chemin vers Saint-Jacques de Compostelle qui traverse l’Allier du Nord au Sud. Les sculptures, réalisées par des artistes locaux, font partie de tout un ensemble présent le long de ce GR dans presque chaque commune qu’il traverse.

Ce carrefour marque pour nous l’entrée dans la forêt domaniale de Moladier, traversée par de larges pistes forestières. Que nous n’allons pas beaucoup emprunter car nous préférons prendre le sentier qui fait le tour de la forêt. Il est assez facile à suivre car repéré par 1 trait jaune et numéroté 2. Montées, descentes et passages de gués s’enchaînent régulièrement tout le long de la traversée de la forêt de Moladier en suivant majoritairement une mono-trace parfois très sinueuse.

Les orages de la veille ont complètement détrempé un petit tronçon encaissé, forçant la plupart d’entre nous à mettre pied à terre. Le nettoyage des vélos et des chaussures s’annonce aussi intense que nécessaire !

A part ce petit passage, l’ensemble du parcours a plutôt bien résisté aux intempéries et est resté très sec. Mais il n’en devient que plus ludique après quelques jours d’intempéries. Il parait que la boue c’est bon pour la peau, ne boudons pas notre plaisir !

Quelques kilomètres plus loin, la limite de la forêt s’annonce déjà et nous retrouvons un peu de bitume et un sentier assez pierreux et très pentu sur quelques dizaines de mètres, nous amenant au Lycée agricole de Neuvy.

Les petites routes suivantes vont nous ramener tranquillement à notre point de départ avec une jolie surprise, la descente des Mounines… Attention, il faut céder la priorité en bas ! L’itinéraire se termine en laissant le Centre national du costume de scène sur notre gauche et nous voilà revenu devant l’aire de camping-car et la base de location de canoë. Si une promenade au fil de l’Allier vous tente, nous l’avons également testé pour vous.

Aux beaux jours, la Paillotte est là pour conclure cette belle sortie avec une boisson désaltérante, les gourdes étant revenues vides après environ 2h30 d’efforts.

Pratique :

Retrouvez le tracé de ce parcours de VTT sur www.utagavtt.com.

Vous pouvez télécharger le fichier GPX sur votre téléphone ou dans votre GPS pour pouvoir, à votre tour, faire cette agréable balade.

Un dernier conseil : Préférez un VTT à un VTC pour ce parcours de VTT et n’oubliez pas votre casque.

Laurent

Laurent -


Commentez cet article