Nos Réserves naturelles

Autour de Moulins, nous bénéficions d’une richesse naturelle exceptionnelle ! Cadeau de dame nature qu’il nous faut aujourd’hui protéger, deux Réserves Naturelles ont été créées sur notre secteur, afin de faire cohabiter l’homme et son environnement de manière équilibrée. Le bonheur de vivre une nature respectée, aux portes de la ville.

L’Allier !

Moulins, et son emblématique pont Régemortes qui enjambe la rivière Allier. Une image de carte postale pour un inséparable binôme créé au XVIIIe siècle. Un parfait exemple d’un savant mélange entre urbanisme et vie sauvage !Auvergne-Allier-Moulins vue Générale JMT005L’Allier ! Cette rivière a été pendant plusieurs siècles un axe de communication et de déplacement essentiel en Auvergne. Jusqu’à l’avènement du chemin de fer au XIXème siècle, la batellerie fut le moteur de toute l’économie de la région. Les mariniers formaient alors une corporation regroupée sur ses rives et chargée du transport des marchandises jusqu’à Paris.

L’Allier est considérée comme l’une des dernières grandes rivières sauvages d’Europe. Non navigable à cause de ses fonds très sableux et peu profonds surtout pendant la période estivale, seules les embarcations légères et à fond plat peuvent voguer sereinement sur ses flots.

L’Allier est une rivière dont le lit se déplace régulièrement. Les méandres et les plages de sable évoluent au fil des crues et de l’érosion. Elle prend sa source en Lozère et coule vers le nord à travers l’Auvergne pour rejoindre la Loire au Bec d’Allier, près de Nevers après un parcours d’environ 425 km.

Pour protéger ses espaces les plus sauvages, au sud de Moulins et jusqu’à Saint-Loup (environ 20km), la Réserve naturelle nationale du Val d’Allier a été créée, elle comprend les 2 rives et couvre 1450 hectares. L’un des meilleurs moyens de la découvrir est le canoë car il est plus facile d’approcher, sans déranger les espèces protégées. La réserve compte plus de 250 espèces d’oiseaux dont certaines d’une haute valeur patrimoniale (Balbuzard pêcheur, beaucoup de Martin-pêcheur).

La Loire !

À l’est de Moulins, un autre cours d’eau des plus connus traverse le Bourbonnais ! La Loire ! D’une physionomie et d’un comportement similaires à l’Allier, le fleuve Loire bénéficie lui aussi d’un espace protégé dans notre département, la Réserve naturelle régionale du val de Loire bourbonnais ! Située sur les communes de Garnat-sur-Engièvre et Saint-Martin-des-Lais, c’est une toute jeune Réserve qui a été créée en 2015.

Son patrimoine naturel exceptionnel étendu sur plus de 300 ha, permet au promeneur de découvrir un paysage formé de milieux naturels façonnés par la Loire notamment autour d’une ancienne gravière.
Les zones boisées, nées autour de cette dernière, abritent une faune et une flore libres de s’exprimer. Les zones de grèves ou encore les étendues enherbées sont devenues des refuges pour nombre d’espèces que l’on peut ainsi observer : le milan noir dans la forêt alluviale de peupliers noirs, la sterne pierregarin sur les bancs de galets, la rainette verte dans le bras mort, le guépier d’Europe sur les berges, le gomphe serpentin en vol au-dessus de la Loire, ou encore le castor d’Europe. Côté plantes, plus de 400 espèces sont présentes dont 20 remarquables comme l’épervière de la Loire. Le fleuve est ici libre de méandrer permettant la création d’une multitude de milieux caractéristiques source d’une grande biodiversité.