Fermer

Moulins et sa région : Un Bourbon s’il vous plaît

La Mal coiffée MoulinsC’est dans la capitale des Bourbons que votre prochain week-end se déroulera. La dynastie des Bourbons, le bon duc Louis II, Pierre II de Bourbon, Anne de France, fille de Louis XI, n’auront plus de secret pour vous. Nous vous invitons à traverser 600 ans d’histoire à Moulins en flânant dans le quartier historique, avant de découvrir ensuite le village remarquable de Souvigny, grand site clunisien, sanctuaire de paix.

Réservez votre week-end “Un Bourbon s’il vous plaît !”

Moulins, capitale du duché du Bourbonnais et … de la France

Dans le centre médiéval vous admirerez de nombreux témoignages de ce glorieux passé : donjon du château des Bourbons, pavillon Anne de Beaujeu l’un des tout premiers bâtiments Renaissance en France, vieux quartier avec maisons à pans de bois et briques polychromes. Avant d’être rattaché au royaume de France en 1531, la cour des Bourbons abondait en artistes, peintres, architectes, musiciens. Pour vous en convaincre, il suffit de vous rendre dans la cathédrale pour contempler le Triptyque du Maître de Moulins, magnifique peinture datant des années 1500.

Auvergne-Allier-Moulins-Triptyque_LUC1268

Souvigny © Jean-Marc Teissonnier - Ville de MoulinsSouvigny, fille aînée de Cluny

À quelques kilomètres de Moulins, Souvigny charmant village médiéval vous surprendra. Comptant au rang des « Cinq filles » de Cluny, Souvigny fût autrefois la nécropole des Ducs de Bourbon.

Lors de la visite de l’ensemble prieural, découvrez l’église romane abritant les gisants de Mayeul et Odilon, deux saints abbés de Cluny, les chapelles funéraires des Bourbon, la sacristie baroque, le cloître donnant accès aux jardins du prieuré et à la grange où est exposée la colonne du zodiaque, pilier sculpté du douzième siècle, unique au monde.

Clin d’œil sur le Bourbon US

Nos ancêtres ont sauvé les Etats pas encore unis d’Amérique. La Louisiane acquise par le Bourbon Louis XIV imprégnera profondément la culture française de ce pays : les Acadiens du Canada viendront y rejoindre des colons français, les cajuns. La Nouvelle Orléans témoigne de ce passé : Bourbon Street reste le lieu de prédilection des amateurs de jazz et de blues live. En 1784, au nom du roi de France Louis de Bourbon (Louis XVI), le général Lafayette vient aider les Américains à conquérir leur indépendance contre les Anglais. Ils vaincront ! En reconnaissance le nom de Bourbon sera donné à l’un des comtés de l’actuel Kentucky.

 

Réservez votre week-end “Un Bourbon s’il vous plaît”