Fermer

On a testé pour vous

Une journée au PAL en famille !

Posté le 25 mai 2016 par Karine

Auvergne-Allier-Le PAL-Chaises volantes-KL - 850px

0

Avant de vous présenter ma journée au PAL en famille, voici quelques informations pratiques à connaître :

  • Quand y aller?
    Le PAL est ouvert d’avril à septembre mais attention, en hors saison le parc n’est pas ouvert tous les jours. Consultez le calendrier.
    En juillet-août, le PAL est ouvert tous les jours de 10h à 18h (voire 19h selon la fréquentation).
  • Comment y aller ?
    A6 Nord-Sud : – Sortie 26 Chalon-Sud, direction Moulins.
    A6 Sud-Nord : – Sortie 29 Mâcon-Sud, direction Moulins.
    A71 Nord-Sud : – Sortie 11 Montmarault, direction Le PAL / Mâcon.
    A71 Sud-Nord : – Sortie 12 Gannat, direction St Pourçain sur Sioule  puis Varennes sur Allier.
  • Où se garer ?
    Un grand parking gratuit est disponible sur place. Il est possible de sortir du parc après avoir tamponné sa main et de rejoindre son véhicule si vous avez prévu la glacière pour le déjeuner.
  • Combien de temps prévoir pour la visite ?
    Deux jours seront largement bien remplis pour visiter le PAL en famille. Si vous ne disposez que d’une seule journée, essayer de choisir une journée peu fréquentée pour avoir le maximum de temps pour profiter du parc. Découvrez nos hébergements à proximité du parc le PAL.
  • Combien ça coûte ?
    Le billet d’entrée coûte 26€ par personne à partir de 10 ans et 23€ pour les plus jeunes. Les enfants de moins de 1 mètre ne paye pas. Il est possible d’acheter ses billets en ligne sur le site du PAL pour ainsi éviter la queue aux caisses à l’entrée. Pour deux jours consécutifs, le billet passe respectivement à 39€ et 34€.

Lundi 16 mai – 10h – Sous un joli soleil de printemps et face aux portes d’entrée du parc, Emma 13 ans et Mathis 11 ans, élaborent avec une joie non dissimulée, tous les projets d’aventure de la journée :
« On ira voir les lions, les hippopotames et les girafes ! »
« Je ferai le twist et les chaises volantes ! » ….

Les portes s’ouvrent et la file de visiteurs, nombreux en ce lundi de Pentecôte, s’écoule avec fluidité dans le parc. Pratique cette possibilité d’acheter son billet à l’avance sur le site internet et d’éviter ainsi une longue file d’attente aux caisses !
Nous prenons place à bord du Tacot du Pal, en route pour l’aventure !
Le court voyage qui nous emmène de l’entrée au cœur du parc nous laisse pressentir toute la magie des lieux et présager de notre belle journée !
Ambiance et style géorgien à l‘arrivée ! Le dépaysement est total !  Mais les sourires des visiteurs qui débordent d’énergie et d’enthousiasme, petits ou grands, plan à la main et en quête de leur première péripétie, nous rappelle que pour nous aussi l’aventure du Pal commence.

Allez, on se lance ! Pour amorcer notre journée, nous faisons le choix d’expérimenter la descente du Colorado.
Nous prenons place dans la file d’attente jalonnée de panneaux ludiques et d’information sur le monde du vivant. Bonne idée, le temps s’écoule plus rapidement !
C’est à nous ! Et nous voilà à bord de bouées emportées par des eaux tumultueuses. Attention, ça secoue et ça éclabousse ! «  J’adore ! », s’exclame Mathis ! C’est vrai, quel joli moment de rigolade en famille ! Finalement, une attraction idéale pour les téméraires comme pour les moins hardis dont je fais partie !
D’un pas enjoué et mouillé, nous filons vers l’Alligator Baie pour une navigation remplie de promesses humides et de rires. Embarquement immédiat ! Parés à l’abordage derrière nos canons à eau ! Et voilà notre embarcation qui commence à voguer tranquillement dans les Bayous de la Louisiane. Mais très vite, la promenade se transforme en bataille navale. Première attaque de jets d’eau à gauche ! Le temps de riposter en tournant nos manivelles avec force et joie, nouvelle attaque d’alligators à droite ! Attaque surprise encore de visiteurs cachés dans le fourrés de l’autre côté de l’attraction ! On tourne, on tourne la manivelle, et notre détermination est fructueuse. Touchés ! Les autres pirates éphémères sont autant arrosés que nous ! Quelle aventure ! Quelle belle attraction pour retrouver son âme d’enfant où les petits comme les plus grands s’en donnent à cœur joie pour de beaux rires aux éclats.
Pour continuer notre escapade maritime et pour prendre l’air du grand large, direction le bateau pirate ! Ça tangue ! A gauche, à droite ! De plus en plus haut et de plus en plus fort ! Les corsaires escortent vigoureusement le mouvement de leur voix, et mes deux marins montés seuls à bord accompagnent cette tempête en levant les bras ! Ouf ! Le mal de mer ne les a pas gagnés !

Et maintenant, comment résister au chant magique des tasses qui nous invitent à poursuivre l’expérience virevoltante. Les tasses magiques nous emmènent dans une valse où Emma et Mathis avides de sensations, prennent un malin plaisir à donner plus de rythme et de vitesse à cette course folle. Décoiffant !
La joie et les rires s’installent durablement sur le visage des enfants. Alors, d’un pas dynamique, on court d’une attraction à une autre, en quête d’émotions plus fortes.
Descente vertigineuse avec le tigre de Sibérie, vol au-dessus d’une féérie des eaux avec les chaises volantes ; je deviens spectatrice du bonheur des enfants et c’est ici que s’arrête ma témérité ! Et oui ! Même le spectaculaire King-Kong, du haut de ses 12 mètres et déchaîné de colère aura eu raison de ma bravoure ! J’en profite pour prendre quelques clichés souvenirs grâce au point photo idéalement placé.

13h – Il est temps de déjeuner, émotions et sensations nous auront creusé l’appétit !
Au Pal, on peut se restaurer parmi 7 restaurants au choix ou privilégier son pique-nique grâce aux espaces aménagés.
Pour nous, ce sera un repas tiré du sac suivi d’un café et d’une barbe à papa savourés sur la place de la Coupole. Quelle jolie place rétro ! Et qu’il fait bon de se ressourcer quelques instants dans la douceur d’une ambiance d’autrefois !

Auvergne-Allier-Le PAL-Panneaux-KL - 850px14h – C’est reparti pour l’après-midi ! Nous jetons notre dévolu pour une flânerie dans le parc animalier. Deux parcours s’offrent à nous : un parcours long pour 3 heures de visite ou un parcours court qui réduit la visite à 1h30. Il s’agit d’être stratégique pour profiter de toutes les possibilités d’un parc où attractions et animaux cohabitent en harmonie. Nous optons pour le parcours court afin d’assister au spectacle des otaries annoncé à 16h15.
Les grandes allées nous promènent dans les espaces animaliers où règne la quiétude des animaux venus des cinq continents. Loin du tumulte des attractions, certains se prélassent, d’autres s’activent dans leur univers. Nous poursuivons calmement notre exploration à travers des décors soignés et des parterres de fleurs.
Notre escapade autour du monde nous emmène à nous émerveiller des panthères aux lions, des lynx aux girafes. « Bonjour madame la girafe, quel bonheur de vous admirer de si près ! ». Clic photo à gauche pour les geladas ! Clic photo à droite pour les gibbons ! Clic photo tout droit pour les pandas roux ! Et au passage, on prend le temps de lire les panneaux explicatifs pour mieux vous connaître !
On s’arrête plus longuement devant les chimpanzés. Merci madame le soigneur de nous offrir, le temps de ce goûter pédagogique, l’occasion privilégiée d’observer précisément cette famille d’hominidés, tout en écoutant vos commentaires et vos anecdotes passionnantes !

On continue notre déambulation dans les forêts des cerfs asiatiques, après avoir salué les éléphants et les suricates, les zèbres, les pélicans, les flamants roses et les phoques.
La baie des phoques est magnifique avec la mise en scène du bassin, de la plage et ses maisonnettes en bois ! Un passage souterrain aménagé en plus, nous permet de nous enthousiasmer de la danse sous-marine proposée par les veaux marins.

16h15 – Comme promis, les otaries sont en piste pour une grande valse aquatique et pour nous éblouir pendant plus de 30 minutes de spectacle. Divertissement assuré ! Le public se régale et s’amuse de ce show drôle et surprenant où les méthodes novatrices et la complicité des soigneurs avec les animaux marins sont mises en valeur ! Les otaries de Patagonie nous surprennent de leur intelligence et de leurs pitreries. Elles jonglent, elles dansent, elles nagent et tournoient dans un ballet aquatique et aérien, aussi à l’aise sur la terre ferme que dans l’eau. Le public est conquis et la représentation remporte un tonnerre d’applaudissements.

17h –  Vite, il nous reste une heure pour profiter des joies du Pal avant la fermeture des portes du parc !
Bien que nous n’ayons ni visité tous les animaux (700), ni profité de toutes les attractions (26), avec ses 35 hectares, le Pal aura bien rempli notre journée et elle sera passée vite.
Emma et Mathis plébiscitent un final riche en sensations intenses. En route pour les attractions les plus spectaculaires et le grand frisson avec le Disque du soleil, Azteka et le Twist !
Et voilà mes bouts en train qui dévalent les pentes et les courbes et défient les lois de l’apesanteur dans des ascensions et des descentes extrêmes. Que d’émotions !

18h – Notre belle journée d’aventure touche à sa fin !
Sur le trajet qui nous ramène vers les portes de la sortie, nous visitons la boutique pour prolonger toutes les belles sensations de la journée. Des peluches, des produits de terroir, des portes clés, des bijoux, des articles de textile …Dans la boutique du Pal, il y a des souvenirs pour toute la famille, de toutes les couleurs et de toutes les saveurs.
A la sortie, il est l’heure de tirer le bilan de la journée : promesses tenues et objectifs atteints ! Les enfants sont vraiment ravis !
« Moi, ce que j’ai préféré, c’est le twist ! »
« Ils étaient trop beaux les suricates ! »
Et unanimement, la demande est formulée en cœur : « On reviendra l’année prochaine ? »
Oui, Nous reviendrons l’année prochaine et nous formulons l’envie, le rêve et le souhait de profiter plus encore avec un week-end complet dans le parc et une nuitée dans les Lodges, pour dormir au cœur de la savane bourbonnaise !

À très vite le PAL !

Karine

Karine -


Commentez cet article