Fermer

Suivez le guide

Suivez le guide... de la Prieurale de Souvigny !

Posté le 27 août 2018 par Nos guides

Prieurale de Souvigny

0

Partons à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Moulins pour continuer notre passionnante série dans les pas de nos guides. Paul Saccard, responsable du musée de Souvigny nous conte son attachement à l’église Saint-Pierre et Saint-Paul, aussi nommée Prieurale de Souvigny. Suivez le guide !

Comment t’es-tu retrouvé guide de la Prieurale de Souvigny ?
Ma première approche avec le patrimoine remonte à mon adolescence…
Dans les années 80, l’abbé Chaudagne alors curé de la paroisse, organisait des visites guidées de l’église ; ces visites d’une durée d’une heure, animées par des jeunes du village pendant les vacances scolaires, démarraient toutes les heures, de 10 heures le matin jusqu’à 17 heures avec une pause à midi… Un véritable marathon. J’avais alors une quinzaine d’années et ce fut mon premier emploi estival mais surtout la première fois que j’entrais en contact avec le public, organisant mes visites avec cette sensation de mener les débats et répondre aux questions, les clefs du temple en main.

Ma vie professionnelle m’éloignait quelques peu de la culture et du patrimoine souvignyssois et je n’imaginais pas alors que les aléas de la vie allaient me permettre d’en faire, plus tard, mon métier…

prieurale de Souvigny 2Après une carrière dans la vente, j’animais pendant une courte saison l’ancien musée mis en place et géré par une association locale dans l’enceinte de l’ancienne église saint Marc à Souvigny. Ce n’est qu’à mon retour du service militaire et la reprise de mes études en informatique quelques années plus tard, que je renouais avec les métiers de la culture : Souvigny élu Grand Site National, inaugurait son musée et jardin en 1995 et je postulais comme agent d’accueil. Fort de mon expérience antérieure, je proposais alors de mettre en place des visites guidées de l’église prieurale tout au long de l’année. En effet, celles proposées par la communauté des Frères de Saint Jean affectataires des lieux depuis le début des années 90, ne duraient parfois que l’espace d’un été avec un discours trop orienté.

Il fallait s’adresser à un large public en évoquant la filiation à la riche histoire Clunisienne et la présence des Bourbons et surtout décrypter l’incroyable enchevêtrement de styles et d’époque aux groupes de visiteurs sevrés de visites et curieux de découvrir ces lieux fermés aux regards depuis plusieurs années. Une convention fut signée entre la ville dont dépendent le musée, les structures touristiques et la paroisse. Depuis, le musée ne cesse d’accueillir de nombreux visiteurs chaque années, pour apprécier la beauté des lieux, apprendre sa riche histoire, humer les senteurs du jardin du Prieuré entretenu par un employé municipal et déambuler aux étages de la Grange Nord pour découvrir les expositions thématiques ; la visite du site prieural permet aussi de voir ou revoir la Colonne du Zodiaque ou profiter des salons comme celui des métiers d’art début avril ou autour des plantes fin avril et profiter des conférences qui se déroulent tout au long de l’année.Jardins de Souvigny

Comment se déroule une visite de la Prieurale de Souvigny?
Les visites guidées s’adressent autant aux particuliers qu’aux groupes organisés et Tour-Opérator. Les réservations s’effectuent directement au musée, par téléphone ou par Email. Les concerts donnés à l’église et surtout les offices et cérémonies religieuses, nous contraignent à favoriser les réservations pour ne pas déranger les cérémonies et aller à l’encontre du rôle premier de ces lieux qui sont destinés à la prière et aux cérémonies religieuses.

Les visites guidées du site prieural associent la découverte d’un riche patrimoine dans les anciennes granges monastiques avec l’accompagnement des visiteurs dans un parcours historique d’un peu plus d’une heure dans l’église. Les départs se font depuis le hall du musée ; le circuit débute sur le parvis de l’église, traverse le cloître avec une vue imprenable sur le côté Sud de la prieurale, en passant par l’étonnante sacristie baroque sans oublier les chapelles funéraires des ducs de Bourbon dont la plus ancienne vient d’être restaurée grâce aux moyens financiers d’un mécène. La plus récente qui fait l’objet d’un projet de souscription sera bientôt au centre des festivités avec la date anniversaire de la mort d’Anne de France en 2022, occasion peut-être, de lever des fonds pour sa restauration.

Pendant la saison estivale, l’équipe du musée assure des visites tous les jours à 10 heures, 14h30 et 15h45. Il n’y a qu’une visite guidée le dimanche, à 15 heures, car le musée est fermé le dimanche matin et puis surtout par manque de personnel nous ne pouvons pas assurer un accueil continu ; des plages horaires entre juin et septembre et entre juillet et août élargissent d’une journée hebdomadaire supplémentaire, le mardi et une heure de plus, dès 13 heures, ce qui permet d’assurer une demande touristique de plus en plus importante.

Nous avons aussi mis en place une visite intitulée “Goûter Renaissance” qui entraîne les visiteurs, après la découverte de l’église, sous les arches de l’ancienne entrée fortifiée du château de Louis II, derrière l’église saint Marc, jusqu’aux annexes nouvellement construites et à proximité du portail trilobé de la chapelle Sainte Catherine redécouvert en 1993. Après la visite guidée de l’église, les groupes peuvent ainsi découvrir une autre facette du riche patrimoine, lié à la présence des Bourbons et profiter de gourmandises de la Renaissance : Cette petite collation est l’occasion de partager après la visite les pâtisseries anciennes comme la “Dariole” et la “Tarte aux fruits de la Renaissance” confectionnées par Gérard Guillemin pâtissier à Souvigny, accompagnées d’un vin aux épices “Charles III”, ainsi qu’un “Moretum”, tous les deux élaborés localement par “Les Breuvages Anciens” de Jean Pierre Gogullon installé à Souvigny et complété par une boisson rafraichissante aux plantes issue d’une sélection de “l’Herboristerie” de Souvigny.

D’autres projets de visites originales sont en préparation, comme une balade botanique et gourmande, suite à notre passage dans l’émission “Comme une envie de jardin” animée par Jamie sur France 3 en ce début d’année. Ce projet de visite présentera les plantes de l’ancien et du nouveau monde, l’apport des nouvelles saveurs alliées à un goûter bucolique dans le Jardin du Prieuré avec la dégustation d’un “fruitier” et de saveurs sucrées liées au jardin…

Quel est ton propre point de vue sur la Prieurale de Souvigny qui explique ton attachement personnel si fort ?
L’église prieurale de Souvigny reste un lieu particulier, peut-être parce que je suis natif du village mais avant tout par l’aura spirituelle que l’on ressent dès l’entrée dans l’édifice et l’histoire qu’il s’en dégage. À ce propos une anecdote me revient en mémoire : lorsque j’effectuais mon service militaire à Berlin, le Colonel m’avait convoqué dans son bureau et après le rituel d’usage m’avait ouvertement parlé de Souvigny et de l’attrait prestigieux que lui conférait ces lieux et la chance que j’avais eu de pouvoir participer à son animation. La priorale de Souvigny réunit à la fois une histoire religieuse profonde avec cette étonnante découverte des tombeaux des saints abbés et une épopée historique avec la présence des Bourbons que l’on prend plaisir à conter lors de nos visites guidées.
C’est un véritable condensé de l’histoire de France voire de l’Europe avec les routes clunisiennes et la dynastie des Bourbons.

Mais j’aime rattacher l’église aux deux granges monastiques et au jardin du Prieuré qui forme un ensemble cohérent et j’accorde beaucoup d’intérêt à cette seconde partie du site prieural.

Les musée et jardin du prieuré sont nés lors de l’élection du site de Souvigny comme Grand Site national pour la région Auvergne et j’ai vu naître ce lieu entre 1994 et 1995 et participer aux premières expositions annuelles en 1998. Depuis 20 ans, ces expositions misent en place avec peu de moyen mais beaucoup de passion, renouvellent l’intérêt du public pour le site et cette année, en plus d’une exposition portant sur le thème des vitraux dans le département de l’Allier, nous avons invité un artiste contemporain qui pose un regard singulier sur la Grande Guerre. Cela faisait deux ans que je travaillais à cette présentation originale avec une trentaine d’œuvres de Philippe Bouillaguet qui commémore le conflit de la Grande Guerre et nous venons de bénéficier du label décerné par l’Office national des Anciens Combattants.

As-tu des anecdotes de visites à nous raconter ?
Les visites de l’église sont une plongée dans le passé passionnant de l’histoire monastique des lieux et une révision de l’histoire de France.
Au détour d’une visite, certains touristes nous surprennent par des commentaires déconcertants, parfois drôles, souvent décalés comme ce touriste américain, impressionné par la taille de la clef de la sacristie qu’il proposait d’acquérir contre quelques dollars.
J’ai aussi le souvenir de la venue de Otto de Habsbourg avec qui nous préparions l’exposition sur sa mère, l’Impératrice Zita en 1999 au château du Nouveau Bostz à Besson. Cette rencontre fortuite entre un simple citoyen autrichien et ce personnage historique le mettait dans tous ses états et il nous demandait plusieurs fois si c’était bien lui. Nous ne prêtions pas plus d’importance à la venue de Otto à Souvigny mais ce visiteur autrichien ne s’attendait assurément pas à rencontrer ce personnage, pourtant très à l’aise ici à Souvigny, pour y être souvent venu avec sa mère et attaché à l’histoire de ses ancêtres (Zita étant née Bourbon). Venir en vacances en plein cœur de la France et tomber nez à nez avec un personnage lié à l’histoire de son pays le troublait profondément ; ce visiteur fut invité à côtoyer l’héritier du trône Austro-Hongrois lors de la visite de la chapelle Neuve et il fut très touché par ce geste.

Informations pratiques :

Colonne du Zodiaque SouvignyOù est la Prieurale de Souvigny ?
Dans le centre-ville de Souvigny dans l’Allier.

Quand visiter ?
D’avril à fin octobre, visite libre tous les jours de 9h à 20h.
Visites guidées du lundi au samedi sauf le mardi à 10h, 14h30 et 15h45. Le dimanche à 15h.
Du 01/06 au 30/09, visites guidées proposées aussi le mardi.

De janvier à fin mars et de novembre à fin décembre, visite libre uniquement, tous les jours de 9h à 20h.
Fermetures exceptionnelles les jours fériés.

Renseignements et réservations auprès du Musée de Souvigny.

Combien ça coûte ?
La visite guidée coûte 5€ (7€ avec l’entrée au musée et jardins de Souvigny). Gratuit pour les moins de 13 ans.

Souvigny, grand site clunisien et Sanctuaire de la Paix

Nos guides

Nos guides - Quoi de mieux pour découvrir les secrets de notre patrimoine que d'écouter avec curiosité et attention les guides de nos sites de visites ?! Cette rubrique est à eux alors "Suivez le guide !"


Commentez cet article